Le contrat d’intérim est passé entre le salarié et l’agence de travail temporaire. En clair, c’est cette dernière qui devient son employeur, il ne fait donc pas partie de votre masse salariale. Ce qui n’est pas le cas d’un CDD qui est comptabilisé à la fois dans votre effectif et votre masse salariale. Or, cette dernière vous expose à certaines exigences du droit fiscal et social.

Faire recours à l’intérim permet de :

  • Gagner du temps

En faisant appel à une agence d’intérim, vous vous débarrassez des procédures de recrutement qui durent souvent en profitant de son vivier de candidats. Dans certains cas, l’intérim s’impose. Lorsque l’un de vos salariés tombe malade et nécessite d’être remplacé au pied levé, par exemple ou dans des cas prévus ou prévisibles (congé maternité, chantier avenir, etc.)

  • Diminuer les risques

En délégant le contrat de travail à une agence d’intérim, vous vous appuyez sur un réseau de professionnels en ressources humaines et en droit du travail. Vous diminuez ainsi les risques législatifs et donc le licenciement abusif qui est souvent lourdes de conséquences.

En outre, la dépense d’intérim étant classée d’un point de vue comptable dans les charges externes, elle vient minorer la valeur ajoutée produite par votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *